Située à une cinquantaine de kilomètres de Troyes, sur la commune de Ville-sous-La-Ferté, l abbaye de Clairvaux est le lieu où fut méditée et codifiée la règle de vie de l’ordre du Temple.

A 45mn du Domaine de la Forêt d’Orient

abbaye-clairvauxC’est  dans  ce  haut  lieu  cistercien  que  Bernard de Clairvaux  abbé fondateur de l’abbaye, rédigea l’Éloge de la  nouvelle  chevalerie,  texte  de  référence  qui  justifia  la fondation de l’ordre du Temple, dont la règle fut fixée au concile de Troyes de 1129.

À  l’époque,  Bernard  est  installé  en  Champagne  depuis  une quinzaine d’années. Il y restera jusqu’à sa mort, le 20 août 1153. Bernard a fondé l’abbaye de Clairvaux en 1115, à la demande de l’abbé de Cîteaux, Etienne Harding. A partir de ce lieu, il a assis une autorité spirituelle et politique considérable auprès des puissants de l’Occident médiéval.

De cette époque, sont arrivés jusqu’à nous :

  • le bâtiment des convers de l’abbaye (dortoir, réfectoire…), chef-d’œuvre de l’architecture cistercienne, dont la pureté des lignes traduit l’ascèse monacale. « Rien ne doit détourner l’œil de l’idée de Dieu », saint Bernard de Clairvaux. Les moines convers étaient chargés des activités agricole et industrielle.
  • le cellier de Colombé-le-Sec qui faisait partie du domaine agricole de l’abbaye, bel exemple du premier gothique cistercien (fin XII e). Le cellier est toujours en exploitation (champagne Monial). Corps de ferme avec chapelle en pans de bois et grande grille en fer forgé.
  • la cave d’Urville construite au XIIe par l’abbaye qui possédait une vigne dans ce village (cave aujourd’hui située au cœur de la maison de champagne Drappier),
  • le linceul de saint Bernard à l’église de Ville-sous-La-Ferté,
  • la bibliothèque de Clairvaux, constituée à partir de 1115. Cette bibliothèque constitue le premier fonds médiéval français. Confisquée à la Révolution et confiée à la ville de Troyes, elle est composée de 1450 manuscrits. Elle a été inscrite au registre Mémoire du monde par l’Unesco le 31 juillet 2009. Le fonds d’archives de l’abbaye de Clairvaux (XIII e – XVIII e) conservé aux Archives départementales de l’Aube est consultable sur Internet (www.archives-aube.com), à la rubrique « Inventaires »,
  • le crâne de saint Bernard, déposé dans une châsse aujourd’hui conservée à la cathédrale de Troyes.
  • la cloche des mâtines, vestige de l’ancienne abbatiale.

Visite guidée de l’abbaye assurée à partir de deux personnes

Durée : 1h15
Dépôt obligatoire d’une pièce d’identité (mesure de sécurité liée à la proximité de la prison
Tarif : 7 €.

Mois d’avril, mai, juin et octobre :

Lundi et mardi : 11 h, 15 h
Du mercredi au dimanche : 10 h 15, 11 h 30, 14 h 00, 15 h 15, 16 h 30

Du 2 juillet au 30 septembre :

Lundi, mardi : 11 h 00, 14 h 30, 16 h 30
Du mercredi au dimanche : 10 h 30, 11 h 45, 13 h 30, 14 h 15, 15 h 00, 15 h 45, 16 h 30, 17 h 15
22 et 23 septembre : 1 seule visite à 10 h 30 (en raison du festival « Ombres & lumières »)

En savoir plus